Au jour le jour 441

À la suite des mains qui se posent sur  ma tête,  voilà déjà les accidents de parcours, la surface  sur laquelle que tout le monde dévie, les labyrinthes, les lampes qui y  sont abandonnées sans avoir trouvé la nuit, le lexique des arbres est dans les vivants, les bornes de chaux décisionnelle et  tardive aussi .Auprès de mes idées larges et stables ,savez-vous qui vint de lui ou de  l'autre, personne, et je ne m'en défendais pas. L'autre côté de la régularité des sillages contient  de gisements d'or, je croyais que mon avis était tel  un arrière, une course contre la montre, une régate sur un océan aux misérables  murailles d'embruns redoutables, avec pour seul signe, un hochement de vaguelettes. Pourtant il fallut connaître les pourcentages de la vue  et de la vie pour revenir sur ses pas, qu'une femme appelle  un homme, l'interpelle de  son beau sourire, de sa gourmandise macérée pour se mettre à leur portée, il faut enfin qu'elle nomme l'existence par le nom  de son père et de ma mère.


Sous le  revers des femmes, je n'avais pas de chaleur, c'était comme un froissement rigide , au sens près et  grotesque . J'ai  été dans une attente  comme on note  sur un calendrier l'espoir de  la bonne liaison; pour m'endormir sur  la poitrine  d'une  dame énigmatique, j'aurais  fait une rengaine, une scie, une antienne dans une langue pour aller rêver... La maison était claire, assurée par le jour au bon  moment .Alors le penchant pour les honnêtes   gens me vint, et qui glissaient sur la table, dans  la pensée de la vie, dans le reposant reposoir d'écume  et de miel des petites éternités    à   domicile, et c'est ainsi qu'ont ont été faits les ménages et les belles demeures,  comme un bouleau bien taillé et battu  en rosace. C'est aussi  dans ce miroir rafraîchi de n'avoir que d'anciens  visages que je posais le mien tout en rondeurs, celui de mon aimée était plus chromatique avec des rosés,et des beiges, ça commençait par une friandise que je voyais dans ses yeux ,par le détour de moi et je n'avais plus peur de céder aux pleurs.


Pensez les croisées de la quatrième dimension, avec la robustesse  d'un Catalan du cerveau, c'est se donner en spectacle lorsque les broyeurs sont des assassins asservis, acteurs et  gaucher,s à la fois,dans mon   cabinet  je fais   la collecte des photographie anciennes, c'est de l'existence essentielle ,belle connue, et à la fin du mois j'en ai  mes propres idées , vous, je vous voyais comme un pâtre  qui s'arrête aux fontaines parce qu'il s'inquiète de ses animaux galeux  aux importances d'un dé à coudre, comme  je suis dans l'écoute de la colchique , du coquelicot, du chanvre qui se  crispent sur le sol terreux, je vais  sur la piste des Indiens qui  sont atteints à la tête, incrédules,  sans avancée ; là j'y croise  un prêtre envenimé par trente  ans de vue sur le fonds du matériel baptismal,avec une hystérique variable lorsqu'on lui parle de la mathématique , c'est ainsi qu'il devient désireux d'infini , moi j'aurais aurait voulu enfiler des larmes pour le ses lendemains.

La médecine de l'existence  n'est qu'une occasion de vous guérir de votre état de pianiste à cerveau d' acteur qui est encore méconnu à toutes les portes, alors même  qu'il s'est engagé à se poser en moribond, à   un instant  malséant dans un salon ou sur une carpette de feuilles,moi  j'ai décidé de me soumettre à une nouvelle nuit,à  la note requise et sale qui est  un pacte avancé vers l’apothéose,j' y établirai ma demeure en carrière pleine de verres telle une flotte limitée, je m'abandonnerai  à son éventail de branches,et l'ensemble des  parents seront écœurés par ma  position de dormir,  là où tout est des rondeurs qui attestent des petits pas, je me décernerai  des écus, lorsque mon amie, pas encore debout amorcera pendant un mois  sur un ton rédempteur,celui  de rabatteurs nervurés, solides, délicats puisqu'ils se  saisiront du communard à la droite de mon  corps et le poseront en copie pour en faire l'étude.


Je retrouverai un fragile amour dans son   estaminet d'argent, reposant sa carcasse pour la contenir jusqu'à la mort, dans son petit jardin qui s'accommode de manuscrits feuillus ; ce palimpseste en italiques , ces écritures liées et mises dans toute sa pudeur. Je crois que moi-même à ses  conseils, tant qu'ils ne me débordent pas sur mes terrasses poignantes,je ne me méprenais pas ,encore récemment, et pour cause de réadmission dans sa villa qui a de la graine vivace, elle me plaçait dans une cage en bois pour un  départ, où je devrais compter compter les moments où se mêlaient les hommes et les bêtes,il advint de moi,  d' innommables mouvements,et  à l'automne , cet animal invertébré ,j'étais entre  la rupture et le barrage  sentimental qui tournait  toutes les têtes,  et à regarder l'homme dans ses incendies, je me dis que  c'est la nuit qui rend tout invisible, du moins de mes étapes.

Rudimentaires, élémentaires ,minérales sont  les saisons, et les lettres immédiates sont ouvertes dans l'absorption du temps à les dire,  l'homme qui va de le par le monde s'ouvre à  une nouvelle invitation, celle de participer, tailler le dans jour avec des avis et des débats, ce tapis de fleurs, la musique d'être traduit l'étranglement de toutes les premières personnes mal nommées, les secondes  à présent sont dans le bouillon , moi je me suis mis dans une enfance élaborée, à passages. Voilà pourquoi, dans le rapprochement, l'abandon forcé de de tous les miens, mes partenaires,mes amis, famille, puent l'émoi brutal du sentiment, moi je m' attaque  à leur tintamarre, comment sont-ils eux ,d'une brutale altérité,avec de la peur aussi, en grisaille qui se dit d'elle-même dans une langue romane. À la brider dans la posture d'un visagiste supérieur, tout emmitouflé  de ses  scories de cramoisi,je vois mes  feuillets venir à ta porte après la défaite des volets qui claquaient au jour signalé ,  à procéder ainsi, je ne te séduirai pas, mais de dire  déraisonnablement, ça commencerait  soit bien, soit mal entre nous.