Au jour le jour 436

Sous ce ce soleil déclinent  les communes graines  des incorruptibles commerces et crédits de ton âme qui n'a jamais su représenter ta soif et ta faim  avec son poids de pelotes et d'hommes innomés, je peux maintenant me pendre  à la puissance des parallèles, vivant de travers comme un qui quitte d'un pas prometteur les routes amères renouvelables aux idées de la pauvreté des villes au grand besoin de respiration, me voici encore une fois dans la renaissance, la reconnaissance de mon ignorance impure, de marasmes qui pétillent, et ma provision de la terre se passe au confluent de sommeil opposé de ce côté là où ma maison est atteinte par des écureuils touffus qui respirent d'étranges herbes et se disputent les feuilles folles et vierges et qui les berceront.

Dans la nuit connue, advenue comme telle,les seigneurs épouvantables aux grandes lessives portent vers  les dieux  des offrandes comme les derniers surplus du poème à écrire, souvent la question du dire est dans l'uniformité de l'urgence à apporter entre l'épouvante et la  la métamorphose une réponse sur l'apaisement et la force des glandes à  l'esprit rompu aux affrontements, est admise la nuit profilée dans un discours qui manque de structures dans son esprit d'obédience , au plus frêle de la  légalité des plus fugaces, dans le séminaire qui est en préparation, tu vas vers une gloire qui te  jettera sous les ponts entre l'épargne et la mauvaise réputation, c'est toute couverte du cœur de la  charogne que ton effondrement ira au front des femmes fossiles qui ne sont plus asphyxiées que par les délits épouvantables, ou bouillies d'accords à plusieurs étiages

C'est à devenir fou que de représenter  le rite d'un moi souverain dans l'attraction universelle qui se consulte sur  les places consumées où l'acclamation des lampes aux narines ouvertes se fait dans le hourra des toitures qui s'écroulent sous les balles du soir, dans les belles réunions, moi, maître chanteur, debout devant ce qui n'est plus ,je reviens vers celle qui me désavoua avec un glaive à la main et le sein gauche radical  à la démesure du contre-pied, je voyais à la hauteur d'une lampe éteinte son accord subalterne avili au palais qui porte son nom, et les statues en rondes bosses gardaient adroitement ma crainte et mon mal immense, cette  essence contre l'impossible impassibilité et la patience du nom que je porte, celui de l'inquiétude


Et si le noir dessein d’exister davantage chacun cherche sa voie pour sortir d'un naufrage, les mots sont des bavoirs sur lesquels on dégueule nos faux arrangements, ignobles de notre race à nos rassemblements, je conchie l'amitié et l'amour faites de tant de blasphèmes, d'ambitions et de pats, saloperies extrêmes qui m 'ont tant engoncé dans l'abjecte droiture de croire que tout cela devait, maîtresses, amantes, mes pédérastes, je vous bannis de mon enfer, de tous mes inconforts, ceci est une requête, un présent réconfort, et celui, celle là qui m'embrassa au plus bas de mon ventre , je lui dis assassin tu es dans une vitrine

Sur l'émoi, la force vive des saisons mortes , tes étoiles filantes de trop de  fréquences ne sont plus des nocturnes routes décrites par  d'improbables maîtresses de faits et d'écume, les centimètres sont pour toi une puissance glorieuse qui fonde sa  loi privée sur tes ressemblances et stabilités, quel que soit ce que produit la distance et ton dessein qui passent par les lieux plus malsains, le soir m'est une étude vers l'assise avec ses lances avisées par l'esprit naturel qui prend la forme d'un fragment, le crédit de l'homme que je suis, de celui qui est dans mon complément, et je trouve dans chacun de tes témoignages une étrangère en trop de poids et de parfums trop âcres qui ne  peuvent plus m'attendrir dans mes incorruptibles rapprochements avec les avis des mortes .


Ennuyeuses et barbantes sont les négations répétées, un peu comme ces plantes médicinales qu’on se plaque sur la peau pour aller à la saint-glinglin, le centre névralgique des années sous bonne garde, ceux qui ont un statut et un bec pointu sont excitables, ils dorment sur des courts couverts à l’abri de la lèpre, et ne lâchent aucun morceau à l'homme essoufflé qui a la peau trouée, d'autres font des œuvres sur des planches étanches qui ont été griffées par des chats, d'autres encore sont des personnages de western dont le rôle est de punir  ceux qui ne sont pas bienveillants, quoique équivoque, tout ceci me revient à dire que nombreux sont dans la furie de vivre avec des appareils urinaires contrefaits dans des ateliers clandestins, quant à moi qui pisse-froid et  dru, je suis sur un fil tendu , mais encore tenace.

Certains se fondent dans le décor nourris d'admiration et d'affection pour des filles qui les regardent avec satisfaction, moi qui prie, qui ris pour pas grand-chose, je suis influencé par les expositions,les expéditions, la maladies des neurones, végétatif, en production d’infraîcheur, je cherche un retour enfantin, quelque façon de scintiller devant une image sainte, mais rien ne me vient, sinon par tranches fines d’avens et de gouffres, aussi j'attends dans les fixités de l’oraison d'avoir un de ces points communs avec l’homme, et comme il ne vient rien , je me donne un nouveau nom qu'on dénature sitôt qu'on le prononce, puis je joue au troubadour pour  une belle qui m'enseigna les ficelles d'un métier qu'elle fit autrefois, celui de laisser des plumes aux oiseleurs enchantés par leur esprit.


Je t'attendrai jusqu'aux plus hautes herbes, là où  les abeilles se prononceront pour aller dans le silencieux désert où nous avons écrasé des plantes, marché contre la foule à l'encontre des femmes qui ont ramassé des cailloux pour les jeter aux feux où tu voulus  rosir parmi les traverses et qui sont dans le renvoi lourd  du lieu de nos faiblesses adultérines,plus blanches que la civilisation guerrière ,ou le gouvernail du régent vient d' une impasse folle comme des jetées sur les intersaisons minimales, et qu'importent les vieilles chroniques au grand livre de la vie, lorsque le sommeil sous le signe vivant de crever rend parmi nous son discours  insolvable,je souhaite voir se rassembler tant de prudence pour de monstrueuses dettes pourrissantes de lumière aux mains humides  de jeunes filles nubiles.


Et comme je parlais sous les soleil démis
tous mes enseignement été mal accueillis
le souffle des chiens  assis était frais et commun
et rouait ma misère de naissances d'essaims

les gitans aux ouvrages d'orange et de rosaire
serraient  à leur ceinture un oignon en maillard
et augmentaient  le ciel à grands coups de guitares
s'agitant aux cités sous les porches déserts

ils ajoutaient encore à  leurs oboles sages
les feuilles incendiaires au  petit démarrage
moi je te composai à mon crâne ballotté
comme un azur plaisant inerte inachevé

sauvegardé ainsi dans l'épaisseur qui tombe
comme un  bruit d' homme clair en ses  troubles sérieux
je pensais que le soir au beau milieu des tombes
que la vie vaut la vie au centre et au milieu