Aphorismes

Aphorismes 210

Toute une vie pour réussir à périr honorablement.

Au flingue je préfère le poignard pour chouriner et voir jusqu’où la chair nous soutient.

Lire la suite...

 

Aphorismes 209

Rien qui ne soit de mon ressort et que je n’ai tenté, si ce n’est la vacance, j’adhère donc à l’existence en voulant m’en détacher, dans une perpétuelle condamnation.

Dès ma naissance je me suis brouillé avec moi, d’où tant de vitalité pour du refus.

Lire la suite...

 

Aphorismes 208

.

Nul n'est à sa place, ainsi est née l'aventure.

Je suis tant encombré de désirs secondaires et subalternes, que je ne sais pas de quel côté me tourner, pour n'avoir pas le visage d'un singe qui voudrait commettre un forfait.

Lire la suite...

 

Aphorismes 207

Dans cet univers d'apathiques, j'abats tant de travail pour exister qu'il me semble que je suis un portefaix débile qui étouffe dans l'homme et hors de lui.

Ne vous avisez pas d'être dans le coup, vous éprouverez ces tensions exaspérantes qui vous mettront dans la position d'un christ ensanglanté.

Lire la suite...

 

Aphorismes 206

Dans l'instantané du mot, tout un univers qui roule pour une langue sans pensée définitive.

Pour faire une action d'envergure, il faut s'endormir à l’être que nous sommes, c'est-à-dire à personne.

Lire la suite...